Iqbal, ami de
Unicef France

L’histoire du film, inspirée de la vie d’Iqbal Masih (1983-1995), un jeune esclave travaillant pour le compte d’un fabricant de tapis, fait écho au combat de l’UNICEF contre le travail des enfants.

Iqbal est devenu “Ami de l’UNICEF France”.

L’UNICEF France soutient le film et souhaite l’utiliser comme support de plaidoyer pour lutter contre le travail des enfants, en sensibilisant les enfants et les adultes au sort des 168 millions d’enfants qui travaillent encore aujourd’hui à travers le monde.
Ce film se veut être avant tout un récit d’aventure centré sur les valeurs positives de l’amitié et du désir de liberté.

Créé en 1946, l’UNICEF est le Fonds des Nations unies chargé de la protection des enfants dans le monde, en particulier des plus vulnérables. Pour appuyer l’organisation internationale, il existe, dans les pays industrialisés, des comités nationaux tels que l’UNICEF France.

Créé en 1964, l’UNICEF France a 3 vocations :

1. Sensibiliser le public français à la cause des enfants

2. Contribuer par la collecte de fonds, à l’accroissement des ressources de l’UNICEF pour financer ses programmes de terrain.

3. Veiller à l’application de la Convention internationale des droits de l’enfant sur le territoire français 168 millions d’enfants travaillent encore aujourd’hui dans le monde, parfois dès leur plus jeune âge. L’UNICEF se bat particulièrement contre les pires formes de travail des enfants qui concernent plus de la moitié d’entre eux. Il s’agit, entre autres, des activités liées à la servitude pour dette et au travail forcé, telles que celles pratiquées par les héros du film “Iqbal”.