Iqbal

Croyant sauver son frère en travaillant pour lui acheter des médicaments, Iqbal se retrouve pris au piège par Guzman, un marchand de tapis peu scrupuleux qui maintient des enfants en captivité dans un atelier de tapis à l’écart de la ville. Avec ses compagnons d’infortune, Iqbal est obligé de travailler sans répit, ne quittant l’atelier qu’à de rares occasions.

Bientôt Iqbal comprend que quelles que soient les promesses de Guzman, les enfants ne sortiront jamais de cet atelier.

Un jour, il découvre une ouverture dans le toit de l’atelier. Il s’échappe et retrouve sa chèvre qui l’avait suivi jusque là. Il arrive jusqu’à la ville où il convainc des renforts de venir l’aider à libérer ses compagnons.

D'autres personnages...